La base de notre alimentation est de respecter la règle des 3 repas par jour – hors collation pour les plus actifs et gourmands.Nous 🙂

Avant de vous présenter notre organisation, je vais vous avouer qu’il n’a pas été simple de mettre en place une routine commune.

De mon côté, je me définis comme une mangeuse instinctive. Prévoir mes repas du lendemain voire (même ceux de la journée) relève du véritable défi. Je mange selon ma faim et mes envies, comme une femme enceinte guidée par ses pulsions. J’ai confiance en mon corps et les signaux qu’il me lance. Quand mon estomac gronde je m’écoute et même s’il me demande des aubergines farcies aux carottes à 11h, ou des pois cassés à la sauce tomate à 15h, j’ai tendance à m’exécuter, enfin j’avais.

Max en revanche est réglé comme une horloge suisse et est beaucoup plus rationnel dans ses préférences. Les repas doivent être pris à des heures régulières et composés d’aliments variés et sains.

Nous avons donc privilégié la patience et les essais, avant de trouver un équilibre et une routine.

Voici donc comment nous nous organisons :

Concernant le petit-déjeuner, on a toujours clamé qu’il était le repas le plus important de la journée. Moi je pense que c’est à chacun de voir selon ses besoins et son emploi du temps.
Le principal étant toujours d’étaler sur une journée les calories et de ne pas ressortir d’un repas affamé ou à l’inverse écœuré. Cependant il est vrai que manger un peu le matin permet d’éviter le creux de 16-17h.

Petit-déjeuner : protéines + lipides+ et féculents

Les protéines pour relancer le corps et des lipides couplés à des féculents pour ralentir l’assimilation de ces dernières et en profiter tout au long de la matinée. Monsieur se régale d’une omelette avec un peu cannelle accompagné de galettes de maïs recouvertes de beurre de cacahuète.

Étant plus classique, je me satisfais de petites tartines de purée de sésame et miel.

On essaye de réduire au maximum le sucre pour éviter le coup de bar à 10h et ne pas mourir de faim à 12h.
Fibres et vitamines. On fait la part belle aux légumes et aux protéines végétales !
Un grand thé ou café accompagné de fruits secs.
Vive les féculents pour un sommeil de bébé…

Ici les habitudes ont été difficiles à transformer. J’ai été nourrie aux pâtes + sauce et Maxime aux petits plats bien garnis. On s’est donc mis d’accord pour mélanger les deux et allier les féculents aux légumes.

Pâtes complètes, riz, quinoa, légumineuses.

Un petit fromage blanc et des fruits en bonus pour les plus sportifs ou un carré de chocolat noir.

Bon appétit !

(Visité 72 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *