Je place Black Mirror en tête de liste. Créée par Charlie Brooker, chroniqueur pour « The Guardian », cette série britannique délicieusement satirique a débuté en 2011 et j’attends avec impatience le lancement de la saison 4. Chaque épisode vous transporte dans un univers ou le futur devient réalité. Et cette réalité est dérangeante car la frontière entre le fictif et le réel est mince. En effet, dans chaque épisode résonne un fait d’actualité.

Le fil rouge étant la manière dont la technologie change nos vies, et cela de manière assez critique.

Charlie Brooker apporte un regard assez alarmiste et cynique de son utilisation, comme si nos téléphones, ordinateurs et autres appareils, ne servaient qu’à exprimer la part sombre de l’Homme dans une société en pleine transformation.

Illustration de la série Black Mirror
Black Mirror – Saison 2 , White Christmas

Cette série met clairement mal à l’aise, en nous confrontant à nos vices, nos contradictions, nos addictions. Mais elle a également le pouvoir de nous faire réfléchir sur la portée de nos actes, de prendre du recul sur un possible avenir dans lequel nous pourrions par exemple effacer des êtres proches de notre mémoire, filmer un assassinat comme si on était spectateur d’un Hunger Game grandeur nature, ou encore dépendre de sa côte de popularité pour atteindre un idéal de vie.

Il semblerait donc que pour s’inspirer, Charlie Brooke ait dévoré quelques œuvres de Stephen King en cachette tels que Running man pour n’en citer qu’une.

Dans le même esprit…

Je vous propose aussi de jeter un œil à Otherlife, que vous retrouverez notamment sur Netflix.

Affiche du film Otherlife
Affiche du film Otherlife

Ce film récemment sorti (juin 2017) aborde le sujet du développement et de l’utilisation controversée des neurotechnologies. Prenez un peu de l’atmosphère de « White Christmas » – Black Mirror et d’Inception et vous obtiendrez cette petite pépite.

Imaginez alors que vous puissiez transformer un rêve en véritable souvenir, vous pourriez alors non pas vivre une mais plusieurs vies ! Et sachant que le temps écoulé dans cette vie parallèle est anecdotique en comparaison avec le temps réel, vous pourriez donc multiplier les expériences sans remord. Mais qu’en serait-il si le gouvernement venait à créer des prisons virtuelles, en dépassant les siècles de rétentions ?

Une fois le film terminé, nos 45m2 nous ont soudain paru bien plus spacieux que d’habitude.

À méditer.

 

(Visité 45 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)

1 Commentaire

  1. Mélanie 22 novembre 2017 à 12 h 13 min

    Black Mirror fait partie de mes séries préférées. J’ai dû voir la saison 1 et 1 épisode de la saison 2. Mais cette série fait tellement flipper parce que, comme tu le dis, la frontière entre la fiction et la réalité est ici si fine. Ce qui se passe à l’écran pourrait avoir lieu demain. Mais ça permet aussi de remettre en question beaucoup de choses, et j’aime bien les séries qui font un peu réfléchir 😛

    Je ne connais pas ce film mais il a l’air top !!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *